Kingdoms Associated Press



19/06/1465 Chasse à la Femelle en Occident

Chasse et cafouillis

Coup de colère de l'impératrice en personne.
En place publique celle ci à mis à pris trois têtes : celles de Dyanae, de Onyx et de Nallo qu'elle accuse d'avoir pillé les clans de Huilo et de Cuam.
La mise à prix semble être de tous les biens dérobés auxquels elle rajoute une prime impériale et personnelle de 200Q.

Mais il semblerait qu'il y ait des cafouillages : les suspects ne seraient jamais allé à Cuam !

En attendant l'époux d'une suspecte, vexé du faible montant de la prime a à son tour mis à prix la tête de la Huey en personne...pour 500Q.

On dirait que les enchères sont ouvertes.

http://forum.nativekingdoms.com/viewtopic.php?t=76389

18/06/1465 Elections au Tlatocan de la Province de Province Orientale : CLV recueille la majorité absolue des sièges

TENOCHTITLAN (KAP) - La liste Choisissons la Vie est arrivée en tête lors de l'élection au Tlatocan de la province de Province Orientale, et obtient la majorité absolue des sièges. Elle pourra donc gouverner seule.

Répartition des suffrages exprimés :

1. "Choisissons la Vie" (CLV) : 100%

La répartition des sièges au scrutin à la proportionnelle conduit à une nouvelle répartition des postes du conseil :

1 : Vroqi (CLV)
2 : Neoxoa (CLV)
3 : Lize (CLV)
4 : Skotty (CLV)
5 : Calimero (CLV)
6 : Vanessia (CLV)
7 : Pathos (CLV)
8 : Xoco1 (CLV)
9 : Ayerown (CLV)
10 : Tche63 (CLV)
11 : Thalasealt (CLV)
12 : Alana. (CLV)

Les membres du Tlatocan reconnaîtront le prochain Tlatoani d'ici à deux jours. Ce dernier devra alors présenter ses hommages au Huey Tlatoani, et nommer aux principales charges de la Province.

13/06/1465 La débauche est elle le signe ou la raison du déclin?


Nous avons parcouru les terres Tlax pour tenter de comprendre les racines de la léthargie qui saisit les peuples.
Une piste avancée serait que la débauche les détourne durablement de toute autre préoccupation.

Certains nous ont fait part de leur désarroi et de leur lassitude à fréquenter les tavernes.
Une habitante de Cuam déplore "J'ai fini par ne plus oser entrer en taverne quand j'entends plusieurs voix, j'ai toujours peut de me prendre une giclée perdue dans l'oeil en entrant. Les dommages collatéraux peuvent vite arriver. Il est épuisant d'être sollicitée pour des accouplements avant même de dire bonjour. Certains mâles ont l'air tellement mort de faim qu'il faudrait envisager d'élever des troupeaux de chèvres pour satisfaire leurs pulsions"
D'autres habitants corroborent ces expériences indélicates.
"ça devient franchement pénible, on ne peut plus discuter en taverne parmi des corps enchevêtrés dans un déluge de stupre. Certains n'ont l'air préoccupés que par la satisfaction de leurs besoins sexuels, rien d'autre ne les intéresse"
Un mâle avenant constate amer les premières conséquences : "c'est fou, certains mâles sont tellement lourds que de nombreuses femelles en sont venues à tous nous ostraciser. Il m'est arrivé de me faire virer de taverne simplement parce que je suis un mâle ! Finalement j'en viens à rêver d'une police des moeurs qui sanctionnent ceux qui s'envoient en l'air en taverne pour qu'on puisse retrouver un peu de sérénité. Les débauchés ont fini par dégoûter ceux qui avaient envie de s'investir autrement que dans le premier orifice venu !"

La débauche serait elle donc à l'origine du dépeuplement et de la nonchalance?

Certains balaient cela d'un revers de la main : "faut pas tout mélanger non plus, on pourrait plutôt inverser le problème : la nature a horreur du vide, quand il ne se passe rien quand l'ennui guette, quand on a plus rien à faire on baise pour passer le temps rien de plus. Par ailleurs ya rien d'incompatible. Je ne citerai pas de noms mais certains ou certaines ne sont pas des modèles de vertus et pourtant s'investissent pour maintenir leur province ou leur clan à flot. C'est un faux problème. A la base la majeure partie des clans et tavernes sont déserts !"

La débauche ne serait donc qu'un facteur ou une conséquence de la léthargie? L'enquête continue.


12/06/1465 Entretien avec Alana Huey Tlax

Notre rédacteur Rouletabille (RTB) a eu la primeur de rencontrer Alana, impératrice Tlax qui a accepté sans barguigner de répondre à ses questions.

Au cours de cet entretien différents sujets concernant son élection; son actualité et sa vision ont été abordés. La Huey aura démontré son humilité mais également son inquiétude voire les craintes sérieuses qu'elle nourrit quand à la survie du peuple.

RTB : Qui est Alana, quels sont tous tes titres ?
Alana : A parler de moi, je vais tenter de pas être trop prétentieuse, mais je ne garantie rien.
Je suis une jeune femme à la chevelure violette. Un peu idiote, quoi que parfois souvent. Je prend soin de moi, j'aime séduire, ce qui fait souvent enragé mon mari. J'aime rire, m'amuser et j'ai toujours le sourire, enfin presque. Car il y a toujours un moment ou on ne peut sourire. La plus part des gens l'appelle Lana. J'ai eu le surnom de précieuse.

RTB : Depuis quand es tu impératrice ? Qui compose ta cour ? Quand rencontres-tu le peuple?
Alana : Je le suis devenue le 29/12/1464. Mon sacrifice approche bientôt.
Je vis a Ixta, mais j'y suis rarement. Je suis souvent en tournée dans l'orient, pour les besoins de la mine ou pour y rencontrer le peuple.
Quand je viens en Occident seul mon mari, Ayerown, m'accompagne.
Quand je suis en Orient, Je suis la Tlatoane Orientale dans ses déplacements.
Généralement Vanessia, Ayerown nous suivent. Et d'autres se joignent à nous, suivant leurs disponibilités.
Lors de mes déplacements j'ai réussi à voir du monde en Orient, mais en Occident je n'y ai malheureusement rencontré personne.
Je devrais refaire une tournée en Occident, avant mon sacrifice, cela serait une belle idée.

RTB : Comment et pourquoi devient-on huey?
Alana : La première réponse serait, par la confiance des gens lors du vote. Mais j'étais seule.
Je répondrais donc, parce que j'avais envie de faire quelque chose et que donc je me suis présentée. Je voulais réunifier ce qui a été désuni, même si cela semble encore fragile. J'ai quand même réussi à renouer les liens entre les deux provinces.
De pouvoir offrir au peuple, de nouvelles aventures, ou missions, sans pour autant détruire l'équilibre de Notre Seigneurie.

RTB : Quelles ont été ces missions ?
Alana : Nous avons tenté de faire une guerre fleurie, mais vu le faible nombre de participants cela s'est trouvé annulé.

RTB : Qu'est ce qui pourrait menacer cet équilibre ?
Alana :Qui sait ? Un fou furieux désirant détruire ce qui a été reconstruit? Ou pire, quelqu'un s'en prenant a nos lois divines.
Ou imaginons... si nos mines sont bloquées et que personne ne puise y entrer....

RTB : Quels sont les pouvoirs dont tu disposes?
Alana : Pour ma part, l'impératrice que je suis n'a aucun pouvoir, ou celui de rester humble. Si décision il doit y avoir, elle est prise après mur réflexion et en suivant nos lois divines.
RTB : Tu peux tout de même accorder du prestige aux provinces.
Alana : Oui, en effet. J'accorde du prestige. Mais est ce vraiment un pouvoir ?

RTB : A quoi sert ce fameux prestige ?
Il est lié au PEI (point d'état Institutions), quand j'offre le prestige une fois par mois, les PEI descendent plus lentement. C'est donc un gain d'argent, car du coup on embauche moins.
Il faut utiliser 24 PEI par jour sans le prestige, contre 12 avec le prestige.
NDLR : Faute de PEI les institutions ne peuvent fonctionner : le gouvernement se trouve paralysé : les mines peuvent s'effondrer faute d'entretien, les échanges commerciaux sont sclérosés, la justice ne peut plus être rendue, l'intendance de suit plus...

Alana : Mais parler de pouvoir sur un peuple qui dort plus qu'il ne vit, me semble assez difficile.
RTB : Peux tu préciser ta pensée ?
Alana : Je ne saurai dire autre chose. Les gens, le peuple se meurent. Le manque d'activité, les tavernes ou on ne peut entrer. Des bureaux inaccessibles. Le manque de participation.

RTB : Quelles sont les actions qui ont été envisagées pour remédier à cette décrépitude ?
Nous projetons de retenter une guerre fleurie, peut être que celle-ci finira par être menée a son terme. Je réfléchis a d'autres idées, mais mon heure approche a grand pas.

A la lecture de cet entretien la rédaction mènera une enquête plus approfondie sur le mal qui ronge le pays et peut être même l'univers entier. Les impressions de la Huey ont été corroborées par d'autres entretiens que nous avons pu avoir avec diverses édiles. Il semble donc que l'ennui, la lassitude, la désespérance ait gagnés jusqu'au plus hautes sphères de la population.
Plusieurs questions se posent à la lecture de cet entretien sur le mode de l'oeuf ou la poule. Les peuples sont-ils léthargiques faute de leadership, ou les dirigeants sont ils désabusés faute de peuples éveillés?

Un autre article de fond sur ces maux qui rongent nos peuples sera publié après une enquête plus approfondie. La Tlatonae orientale, Vroqi, a déjà accepté de répondre à nos questions.




09/06/1465 Rencontre du nouveau Calpu de Nopa

Rendez-vous à Nopalucan pour y rencontrer Atonatl, le dernier Calpullec fraîchement élu. Il a accueillit la KAP comme savent le faire les fonctionnaires qui occupent ce poste : chaleureusement.


Ouvert et ne mâchant pas ses mots, le Calpullec s'est déclaré être « en confiance et prêt à servir les habitants de Nopalucan ». Le clan est sympathique, on peut se détendre sur les bords de la rivière avec en toile de fond des pêcheurs-chanteurs. Pourtant on a bien vite fait de se retrouver au calme en taverne. L'exaltation des premiers jours risque de ne pas perdurer, si le clan reste dans ce silence. Nouveau dans la fonction de Calpullec, Atonatl va t-il réussir ses objectifs de redynamiser le clan et son économie ?


Élu par défaut, le Calpullec démontre sans détour sa volonté de motiver son clan atonique. Ce qui présage beaucoup d'efforts pour raviver et convaincre les habitants. Son premier jour de mandature est signalé par une approche directe avec les concernés, en réévaluant à la baisse le salaire de la milice. Préférant préserver un maximum les finances du Calpulli sur l'engagement des miliciens, pour un salaire « équivalent un repas », plutôt qu'un salaire important qui liquiderait les fonds du Bien Commun, pour des opportunistes de dernières minutes qui s'engageraient pour doubler leur bourse journalière.


Toutefois, les habitants ont eu la veille, l'heureuse présence d'Anaela, Tlatoani de la Province Occidentale pour marquer l'entrée en scène de la perspective LOREAL. On notera qu'une fois Atonatl en place, la Tlatoani n'a pas pu rester sur les lieux pour manifester son soutient à l'ascension du Calpullec. Quel dommage de ne pas avoir eu l'opportunité de rencontrer la Tlatoani. Mais, ce n'est que partie remise !


Tzitzimitl, la Tlatoani sortante, a été félicitée par le nouveau Calpullec Atonatl, pour sa gestion exemplaire. Et toutes les personnes croisées, la soutiennent dans son retrait des Tâches, et pour l'encourager dans la nouvelle qu'elle occupe actuellement. Le « Coquillage des Rives de la Forêt de Nopal », un présent qu'a entreposé Atonatl dans l'espoir de voir réapparaître, Anaela, un visage emblématique.

+

Cours

Product Price Variation
Tortilla 6.24 0
Fruit 9.99 -0.08
Bag of beans 3.26 0.05
Turkey egg 11.25 0.64
Fish 19.02 -0.09
Piece of meat 24.98 0.15
Bag of maize 10.89 0.06
Maize flour bag 16.37 -0.04
Carcass of turkey 29.66 -0.05
Quintal of stone 15.42 -1.31
Peccary carcass 16.15 0.12
Ball of wool 10.85 0
Agave fabric 16.5 0.57
Cloak 77.84 0
Vegetable 9.18 -0
Wood bushel 5.06 -0.04
Small ladder 28.82 0
Large ladder 91.33 -3.16
Oar 24.7 0.13
Hull 46.42 0
Shaft 8.73 0.28
Canoe 110.05 -3.36
Pepito 6 0
Obsidian axe 202.62 -3.5
Foot plow N/A N/A
Digging stick N/A N/A
Obsidian ore 19.63 -0.02
Rough hamper 24.5 -1.74
Hamper 44.49 2.74
Flint knife 22.48 0.47
Obsidian shard 63.16 0
Unpolished blade 54.56 0
Obsidian axe blade 121.71 0
Blunted obsidian axe 151.88 10.74
Headband 64.84 -0.27
Sarape 138.57 0.75
Huipil 130.15 -3.75
Vest 118.59 0
Loincloth 63.29 1.07
Mantle 269.22 0
Embroidered robe 243.67 0
Man's leggings 58.53 -1.57
Woman's leggings 56.38 -3.75
Sandals 30.25 0.48
Moccasins 89.18 -8.75
Belt 44.05 -0.08
Large clay jar N/A N/A
Pint of octli N/A N/A
Clay jar of octli N/A N/A
Gourd of octli N/A N/A
Large clay jar of octli N/A N/A
Cocoa bean bag N/A N/A
Maize malt N/A N/A
Obsidian club head 110.94 0
Unpolished obsidian club 121.25 0
Obsidian sword 171.57 -4.33
Shield 63.77 -7.1
Playing cards 61.38 0
Cape 155.78 0
Embroidered collar 76.39 0
Skirt 114.45 0
Robe 213.67 -18.75
Apron 93.6 0
Blouse 141.53 0
Weaved belt 58.41 0
Scarf 37.47 0
Helmet 154.32 0
Headdress 68.75 0
Headband 70.74 0
Feather 58.4 0
Cod N/A N/A
Conger eel N/A N/A
Sea bream N/A N/A
Herring N/A N/A
Whiting N/A N/A
Skate N/A N/A
Sole N/A N/A
Tuna N/A N/A
Turbot N/A N/A
Red mullet N/A N/A
Mullet N/A N/A
Scorpionfish N/A N/A
Salmon N/A N/A
Arctic char N/A N/A
Grayling N/A N/A
Pike N/A N/A
Catfish N/A N/A
Eel N/A N/A
Carp N/A N/A
Gudgeon N/A N/A
Trout N/A N/A
Livre d'olives N/A N/A
Livre de raisin N/A N/A
Sac d'orge N/A N/A
Rabbit carcass 19.96 0.12
Bouteille de lait de chèvre N/A N/A
Tapisserie N/A N/A
Bouteille d'huile d'olive N/A N/A
Jar of agave juice 10.38 -0.19
Boisseau de sel N/A N/A
Pain d'argile N/A N/A
Tonnelet de whisky N/A N/A
Tonnelet de whiskey N/A N/A
Bouteille de lait de brebis N/A N/A
Vase de majolique N/A N/A
Assiette de porcelaine N/A N/A
Carreau de céramique N/A N/A
Jambon de Parme N/A N/A
Jambon de Bayonne N/A N/A
Jambon Iberico N/A N/A
Jambon de Forêt Noire N/A N/A
Tonnelet de cidre N/A N/A
Vin de Bourgogne N/A N/A
Vin de Bordeaux N/A N/A
Vin de Champagne N/A N/A
Vin de Toscane N/A N/A
Tonnelet de vin de Porto N/A N/A
Tonnelet de vin de Tokay N/A N/A
Vin Rioja N/A N/A
Tonnelet de vin Retsina N/A N/A
Pot de yaourt N/A N/A
Fromage de vache N/A N/A
Fromage de chèvre N/A N/A
Fromage de brebis N/A N/A
Vin d'Anjou N/A N/A
Carcasse de brebis N/A N/A
Mât N/A N/A
Petite voile N/A N/A
Grande voile N/A N/A
Mug of pulque 1.09 0.07
Jar of pulque 21.33 0.36